scrim

About us

Introduction

Problemata est une plateforme en ligne de ressources et de publication sur le design. C’est aussi une entreprise de stimulation d’un champ de recherche en cours de constitution académique. Conçue comme un projet de recherche en humanités numériques, son principal objectif est de valoriser le patrimoine et la recherche francophone documentaire à un niveau international. La traduction vers l’anglais d’un certain nombre de textes actuels, et vers le français de textes fondamentaux y participe. Enfin, en partenariat avec les bibliothèques et les départements de recherches des musées, Problemata contribue à stimuler l’exploration et les recherches sur des fonds déposés dans des institutions francophones.

Les Problemata, initiées par Aristote, sont au départ une suite de textes sous forme de questions-réponses. Devenues des compilations en volumes, elles sont élaborées jusqu’au Moyen-Âge.

Trois modalités nous intéressent :

  • La formulation ou l’avancement des problématiques par questions et réponses potentielles.
  • La nature souvent concrète des problèmes posés.
  • Les angles théoriques ou réflexifs abordés.

L'ambition de Problemata, est donc de conforter, d’augmenter, et de donner plus largement accès à la connaissance des domaines de pratiques du design qui façonnent les cadres de vie. Ces pratiques se sont, à toutes époques, légitimement, articulées aux problématiques des sociétés.

Problemata s’adresse :

  • aux chercheurs, designers et chercheurs sur le design. C’est un lieu de publication et de diffusion de leurs recherches. Ses instances sont un lieu d’échanges.
  • aux étudiants comme lieu de ressources historiques et contemporaines.
  • aux amateurs et aux curieux pour les mêmes raisons.

La plateforme s’inscrit dans les principes de la Science Ouverte et ses contenus sont en accès libre.

An open research

Problemata aborde les enjeux de la Science Ouverte en proposant des métadonnées sous licence libre copyleft et en travaillant à publier des articles sous licence de libre diffusion. Côté développement, l'ensemble des outils utilisés ainsi que le code produit pour la plateforme sont publiés sous licence libre.

La pérennité des données et de la plateforme elle-même est assurée par un hébergement pris en charge par la TGIR Huma-Num/ UAR 3598 CNRS-Campus Condorcet et l'utilisation de technologies sous licence libre, toujours actives et correctement documentées.

L'approche qui motive le travail sur l'écologie des données de la plateforme Problemata est de permettre l'explicitation du travail de recherche afin que les métadonnées portent ainsi les réflexions que soutient le design. L'articulation d'un site web destiné à la lecture d'articles et d'une base de ressources a pour but de proposer un parcours de lecture confortable avec la possibilité d'une exploration experte.

Développement : Jérémy De Barros et Vincent Maillard

A graphic research

L’architecture graphique de la plateforme suit un modèle simple : tout chercheur, tout auteur est aussi un lecteur. De cette manière, un article (défini comme un contenu textuel accompagné, ou non, d’une ou plusieurs ressources) est à la fois un lieu de réflexion et un outil. C’est donc avec cette figure du chercheur-lecteur que la réflexion sur la mise à l’écran s’est construite.

Le point de départ de la réflexion a donc été de placer l’article comme l’élément fondateur de la plateforme, autour duquel se construit toute l’architecture. L’article est un espace capable de produire des « ponts », de classer et de penser. Chacun des contenus mis en ligne porte la possibilité d’en faire connaître d’autres, produisant un système proche de ce que les Encyclopédistes avaient pu avoir comme ambition : faire le tour de. 🖐👁❤️ (https://globaleducationandsocialmedia.files.wordpress.com/2014/02/otlet2.png)

Cette possibilité d’interrelations au sein de la plateforme, a permis de faire de Problemata un outil pour les chercheurs et un vecteur de diffusion de la recherche pour un public varié.

Un certain nombre d’objets ou de procédures issus de la modernité ou de l’histoire du design industriel ont inspiré des principes d’association : le menu de navigation peut rappeler la machine à écrire tout en jouant de l’élasticité d’une barre de saisie de recherche. D’autres références comme le morse, la calculette ou le synthétiseur ont participé à la construction d’un champ visuel duquel se sont détachées des idées de transmissions, d’échanges, d’analogies, de transcriptions et de langages. Parmi les références importantes demeurent le travail du designer Ettore Sottsass pour la machine à écrire Praxis 48 (1964) et celui de l’affichiste Giovanni Pintori, pour la communication de la Olivetti Lettera 22 (c. 1950). Ces objets renvoient largement à la dimension bureautique, informative, mais aussi à un champ du design à la fois fonctionnel et réflexif.🕹🧱⌨️ (https://www.massmadesoul.com/olivetti-praxis-48)

La grammaire graphique embarque également une attention particulière aux choix de caractères typographiques. Menée en collaboration avec l’étudiante-chercheuse Yeelena De Bels / ANRT, elle met en avant la volonté de travailler à partir de caractères libres de droit tout en s’appuyant sur une histoire du dessin de caractère allant des recherches de Louis Perrin sur les Augustaux, et de celles d’Aldo Novarese sur le format au travail plus contemporain de designers comme Rasmus Andersson pour son Inter et Production Type pour le Spectral. Le contraste évident entre ces familles de caractères construit l’identité même de la plateforme et lui donne sa stabilité.

Direction artistique et conception graphique : officeabc avec la collaboration de Thomas Bouville

Choix, modification et adaptation des caractères typographiques de la famille Problemata avec la collaboration de Yeelena De Bels / ANRT : Problemata Text (2021), adaptation du caractère typographique Spectral dessiné par Production Type (2017); Problemata Sans (2021), adaptation de l’Inter dessiné par Rasmus Andersson (2017). Ces caractères sont sous licence SIL Open Font License, version 1.1.

Analyse et typologie d’articles, amorce d’un gabarit-squelette « article » :Yeelena De Bels / ANRT

Editorial objects

Les lignes de recherches sont des ensembles composés d’articles et de documents sont organisés autour d’un problème ou d’une thématique. Une partie non négligeable des éléments ressort de perspectives historiques ou historicisées. La ligne est placée sous la responsabilité scientifique de chercheurs réunis à cette occasion, elle a été validée par le comité scientifique.

Les articles de recherches peuvent prendre des formes diverses : cas d’études, essais, communication, essai visuel, entretien, extrait de livre ou de thèse, fiction ou non fiction.

Les fonds sont des ressources (images, documents, etc.) provenant d’un ensemble ou d’une collection institutionnelle, privée ou autre. Les ressources publiées par Problemata sont éditorialisée. Chaque ensemble (fonds) ou sous-ensemble est un prélèvement dans une archive partenaire. Une collection ou un choix de périodiques peut aussi constituer un fond.

Les ressources sont documentaires, visuelles et multimédias. Elles appartiennent aux lignes de recherches et/ou aux fonds.

Instances

Partnerships and fundings

Team

Contact and socials

Submit a line

What is a line

Specifications and requirements

Editing process

Interoperability

Interoperability

Data models

Rights

CGU

Credits